• Priorité à la sécurité


    06 juillet 2020
    #vtt

Belgian Cycling attend avec impatience les stages et les courses de l’équipe nationale

Les derniers coureurs à avoir porté le maillot de Belgian Cycling en compétition cette année étaient les vététistes qui ont participé à une course par étapes en Turquie début mars. En raison de l’entrée et de la percée du coronavirus, toutes les activités de l’équipe nationale, toutes disciplines confondues, ont été suspendues. Mais avec la reprise du vélo – les ‘courses d’entraînement’ à partir du 1er juillet, les courses du calendrier UCI à partir du 1er août – la gestion de la sélection nationale reprendra également.

Les coureurs de BMX et les pistiers ont déjà commencé les entraînements et les tests en groupe avec prudence ces dernières semaines. A partir du 1er juillet, ce sera au tour des autres disciplines. Toujours avec la même intention: préparer nos coureurs pour les compétitions internationales et poursuivre leur développement en tant qu’athlète.

Mais cela ne s’arrête pas là. Parce que Belgian Cycling continue de surveiller la santé des coureurs et de son personnel. C’est précisément la raison pour laquelle, en mars, la fédération n’a pas hésité une seule seconde à mettre toutes les activités autour des équipes nationales ‘en suspens’ avec effet immédiat. Les activités de groupe prévues ont été remplacées par de la gestion individuelle, une approche axée sur la formation et l’analyse individuelle, les discussions, les conversations en ligne et les webinaires. Il est donc logique que la sécurité reste la priorité numéro un, même après le redémarrage des activités.

Des ‘bulles’ nationales

La prudence est donc le mot d’ordre, dans un futur proche. Il n’y aura pas de ‘surcharge’ d’activités pour le moment. Et le protocole de mesures émis par la Cellule de coordination interfédérale est utilisé comme guide tout au long de cette période, complété par des directives d’hygiène spécifiques pour les équipes nationales. Les stages et les compétitions avec les différents noyaux auront lieu dans une ‘bulle’ spécifique. Cela permet des contacts mutuels, mais en même temps cela laisse la porte ouverte à des mesures supplémentaires.

Pas sûr = Pas de course

Tout le monde attend avec impatience l’entrée en lice des coureurs de l’équipe nationale dans les diverses compétitions internationales. Après tout, c’est l’objectif final du fonctionnement des noyaux dans les différentes disciplines. Condition suspensive: si la situation en Belgique ou dans certaines régions étrangères n’est pas sûre, la participation à certaines compétitions sera exclue. Cette décision sera toujours prise en consultation avec les instances compétentes et nos propres médecins de l’équipe d’accompagnement médical.

Retrouvez le planning provisoire des équipes nationales via le lien suivant: cliquez ici.

Texte: Guy Vermeiren
Photos: Facepeeters

Recent

  • #Nouvelles

    Nathalie Clauwaert plaide pour un avenir transparent

    30 septembre 2021
    Le 1er octobre, Nathalie Clauwaert deviendra la nouvelle Directrice Générale chez Belgian Cycling. La Flamande a été élue à l'unanimité...
  • #quote

    Direction Tokyo avec la star du BMX Elke Vanhoof

    28 juillet 2021
    Petit vélo, grande dame! Direction Tokyo avec la star du BMX Elke Vanhoof Aux Jeux Olympiques de Tokyo, nos coureurs...
  • #piste

    La dernière ligne droite vers Tokyo commence à Gand

    02 avril 2021
    Premier grand meeting international sur piste le 16, 17 et 18 avril au Wielercentrum Eddy Merckx Ces derniers mois, les...
Menu