• Nathalie Clauwaert plaide pour un avenir transparent


    30 septembre 2021
    #Nouvelles

Le 1er octobre, Nathalie Clauwaert deviendra la nouvelle Directrice Générale chez Belgian Cycling. La Flamande a été élue à l’unanimité par le Bureau Journalier et l’ensemble de l’Organe d’Administration. Elle succède à Jos Smets qui, après 16 ans de service, prendra sa retraite à la fin de 2021. Mais même après cette date, Belgian Cycling pourra encore compter sur lui, en tant que Conseiller Sport pour les différentes disciplines.

Les deux se connaissent depuis longtemps. Nathalie a été le bras droit de Jos dès le début de sa carrière comme directeur technique. Elle fait partie de Belgian Cycling depuis 21 ans et connaît la maison comme personne. Bien qu’elle ait commencé comme traductrice dans un rôle purement administratif, cela a changé depuis lors. Elle est motivée, elle l’a toujours été, un 9 à 5 n’est pas sa tasse de thé. C’est ainsi qu’elle s’est rapidement attelée à l’organisation des championnats de Belgique et aux tenants et aboutissants des équipes nationales. Au fil des ans, elle a également fait beaucoup de relations publiques et de marketing. En partie parce qu’elle est toujours le visage des championnats, accessible à toutes les parties.

Et elle souhaite également rester accessible à toutes les parties prenantes, du cycliste au sponsor. Bien que dans son nouveau poste, elle devra aussi renoncer aux activités qu’elle aime faire. Sa tâche consistera à parler avec les différents partis et à écouter ce qui a lieu en dehors de la fédération.

Il est évident que Nathalie a beaucoup appris de Jos pendant ces 16 années où elle a été son bras droit. Il ne sera pas facile de le remplacer : « Jos est une personne charismatique qui a une vision élargie et de nombreux domaines d’intérêt. Il était étranger au monde sportif et nous a apporté la culture d’entreprise. En tant que fédération, nous sommes bien sûr soumis à une structure statutaire, toutefois nous devons fonctionner comme une entreprise, évoluer avec notre temps et nous numériser. Jos a mis cette numérisation en marche et je souhaite poursuivre cette voie. »

Un œil pour toutes les disciplines

Bien sûr, les deux ne sont pas toujours sur la même longueur d’onde, parfois ils s’opposent, comme c’est le cas dans les meilleurs ménages. Mais la future directrice y voit aussi un enrichissement. Chaque semaine, ils se réunissent pour discuter des questions administratives, des règlements et du budget. Elle prend à cœur les conseils de son prédécesseur, même lorsqu’elle est sur le point de se lancer dans sa propre voie.

Les fers de lance de la nouvelle approche:

Transparence

Professionnalisation

Une attention particulière pour toutes les disciplines

La transparence est sa priorité numéro un. Faire découvrir aux gens le rôle de la fédération. Consulter et ne pas gouverner depuis une tour d’ivoire. Collaborer efficacement avec les exécutants. Un exemple de cela est d’impliquer les coaches fédéraux dans le scénario sportif et non seulement les équipes nationales.

La professionnalisation est le deuxième pilier, une fédération moderne avec un plan bien réfléchi. Tenir compte de l’avis des personnes sur le terrain dans les décisions. Cela contribuera à la mise en place et à la réalisation de grands projets.

Et enfin, il y a les disciplines moins connues, ces branches du cyclisme dans lesquelles le Belgian Cycling compte moins de membres actifs. Et ce sont d’abord toutes les disciplines hors route. La nouvelle directrice veut les amener à un niveau supérieur. Les soutenir sur le plan administratif et les impliquer davantage dans la fédération. « Il s’agit de disciplines olympiques où nous pouvons présenter des athlètes dans quelques années si nous osons investir aujourd’hui. Nous devons leur créer une structure, comme c’est déjà le cas pour la route et le cyclo-cross. Leur offrir une compétition suffisante dans leur propre pays pour ensuite en récolter les fruits. Mais cela va au-delà de l’organisation de courses pour les coureurs. Il est également nécessaire de soutenir les activités et les clubs de jeunesse. Nos ailes et nos départements provinciaux doivent y consacrer leur temps. Une réflexion à long terme est nécessaire si nous voulons procurer des coureurs à l’avenir. La participation des sponsors en découle automatiquement », explique-t-elle.

Et elle poursuit : « Nous consacrons beaucoup d’efforts à la communication et au marketing. Ce sont des produits dérivés, de beaux produits, dont nous pouvons être fiers. Mais la base d’une fédération sportive est le sport. Et il faut soutenir cela, même les disciplines qui sont moins populaires. La base doit être solide, c’est la première condition. À partir de là, nous pouvons continuer à construire. »

Donner un nouveau souffle à la créativité

Nathalie veut mettre à profit son expérience des 21 dernières années et laisser sa marque. Cette nomination est l’occasion de transmettre son enthousiasme à l’équipe de Tubize: « Nous avons maintenant la possibilité d’innover, je veux enthousiasmer l’équipe pour faire cela ensemble. Se présenter en équipe, même si nous devons parfois sortir de notre zone de confort. Il nous faut en tirer le meilleur parti, en utilisant les capacités de chacun. Que chacun participe à l’expansion de la fédération. »

« Comme la charge de travail est élevée, nous perdons notre créativité. Pensez à l’organisation administrative de toutes les équipes nationales, aux déplacements, aux tests, aux hôtels, à tout ce que cela implique. Je veux insuffler une nouvelle vie à cette créativité. » – Nathalie Clauwaert

Belgian Cycling a les qualités requises, le défi pour la nouvelle directrice est de les faire valoir et de créer une communauté florissante pour toutes les parties prenantes, des coureurs au public et aux sponsors.

Recent

  • #Nouvelles

    Premier championnats officiels de Cyclisme Esport virtuel en Belgique

    10 novembre 2021
    Belgian Virtual Cycling Circuit Belgian Cycling, en collaboration avec Cycling Vlaanderen et la Fédération Cycliste Wallonie Bruxelles (FCWB), présente le...
  • #vtt

    Meet & greet Alexandra Marchal

    26 octobre 2021
    La grande dame de la scène Enduro belge Cela doit faire environ cinq ans que j'ai vu Alexandra pour la...
  • #quote

    Direction Tokyo avec la star du BMX Elke Vanhoof

    28 juillet 2021
    Petit vélo, grande dame! Direction Tokyo avec la star du BMX Elke Vanhoof Aux Jeux Olympiques de Tokyo, nos coureurs...
Menu