• Espérons que la passion vaincra le virus


    17 septembre 2020
    #route

La crise du coronavirus a lourdement compliqué l’organisation des championnats de Belgique

Après avoir lu cet article, n’oubliez pas de regarder la liste ci-dessous. Des aspirants aux élites, dans les semaines à venir, les athlètes de tout âge auront la chance de lutter pour le titre national. Aussi bien les routiers que les vététistes, les cyclocrossman que les spécialistes du BMX. Le tout en cette période troublée par le coronavirus, ce qui constitue un véritable tour de force. Et pour la coordinatrice Nathalie Clauwaert la preuve ultime que le cyclisme est plus vivant que jamais. «C’est le résultat d’improvisation, d’engagement et d’une bonne dose d’amour pour le vélo. Merci aux comités locaux, aux sections provinciales et de nombreux autres bénévoles. »

La première attaque du coronavirus a provoqué une annulation de toutes les courses cyclistes entre la mi-mars et la fin juin. Un certain nombre de championnats belges prévus n’ont pu échapper à ce triste destin. Ce puzzle soigneusement élaboré fut balayé de la table en un instant. S’en suivit une version téléphonique du Tour de Belgique, car les organisateurs de ces championnats étaient répartis dans les deux parties du pays.

«J’ai rapidement contacté les organisateurs impliqués au nom de Belgian Cycling», explique Nathalie Clauwaert. «Parce que je voulais savoir rapidement comment ils réagiraient à cette annulation. Qu’avaient-ils à l’esprit? Restaient-ils ambitieux ou voulaient-ils directement chercher une autre date ? Ou voulaient-ils jeter l’éponge? Je n’ai pas pu trouver une solution toute faite au tout début du confinement. Il nous fallait également attendre que le Conseil national de sécurité autorise de nouveau les événements sportifs pour parler vraiment de choses concrètes. »

 

Agréable surprise

Ce fut une agréable surprise de voir la grande majorité des organisateurs garder les choses en place. Finalement, trois organisations ont abandonné pour diverses raisons. Liedekerke, par exemple – initialement organisateur du championnat pour les aspirants – a dû jeter l’éponge. “Là, la commune a annulé tous les événements publics d’un coup.” Heureusement, un remplaçant a été trouvé assez rapidement avec Saint-Ghislain. «Belgian Cycling a d’excellents contacts avec les gens là-bas, car un championnat belge y avait déjà eu lieu auparavant. Et parce que la section provinciale et le gouvernement local ont immédiatement apporté leur soutien, ce travail a heureusement été réglé assez rapidement. »

Pour les villes de Middelkerke, Velzeke, Bouillon et Dessel, l’organisation d’un championnat de Belgique s’est avérée infaisable. « Heureusement, on pouvait aussi compter sur de bons contacts là-bas via les sections provinciales ou nous sommes tombés sur des organisateurs très intéressés par la course. Ainsi, Affligem, Coxyde et La Roche-en-Ardenne nous ont finalement aidés.

Restait encore la question de trouver une nouvelle date pour tout le monde. La recherche d’une bonne place dans un calendrier entièrement repensé aux niveaux national et international. Pour empirer les choses : la première version du calendrier s’est retrouvée à la poubelle en juillet, à cause d’un seconde épidémie générale du coronavirus.

Exploit

Nathalie Clauwaert: «Le travail de réflexion a donc recommencé. Doublement délicat, car il n’y avait pas qu’une seule place libre dans le calendrier cycliste à trouver. La journée suggérée devait également arranger les communes et les villes en question. Y arriver équivaut à un exploit. Au niveau gouvernemental, on essaie de limiter au maximum les dégâts occasionnés par le coronavirus.

Même dans cette situation extrêmement délicate, du temps a été dégagé pour discuter de l’organisation d’une course cycliste. Cela m’a procuré un plaisir immense. J’étais vraiment surprise par la bonne volonté générale rencontrée autour de Belgian Cycling. J’avais partout la même impression: tout le monde a vraiment envie de s’y remettre »

La fierté sera pour plus tard

Ainsi, à la fin du mois d’octobre, la Belgique désignera tout un tas de nouveaux champions dans diverses disciplines. Très peu de pays voisins peuvent y parvenir en cette ‘année corona’. « Pour l’instant, je suis très satisfaite », conclut Nathalie Clauwaert. «Seul le championnat de Belgique de VTT est encore un point d’interrogation. Mais je suis convaincue qu’il aura lieu à Houffalize, dans le courant du mois d’octobre. Mais la fierté ne serait pas appropriée pour le moment. Gardons ce sentiment pour la fin du dernier Championnat de Belgique de l’année. Parce que les plans de tous ces championnats sont maintenant élaborés pour la troisième fois, mais la menace d’une éventuelle nouvelle vague d’infections est toujours là. Je ne peux qu’espérer que la passion vaincra le virus. Mais nous n’avons aucun contrôle là-dessus. Malheureusement.”

Texte : Guy Vermeiren

Photo : Photonews

 

Calendrier

20 septembre Coxyde Route Juniors Hommes et Dames U17-U19
22 septembre Anzegem Route Elite
octobre Houffalize MTB
3 octobre La Roche MTB Marathon
11 octobre Saint-Ghislain Route/CLM Aspirants
11 octobre Affligem Route Hommes U17
17 octobre Lokeren Route Hommes U23 & Elite 2
24-25 octobre Ravels BMX
25 octobre Borlo CLM jeunesse
29 novembre Flémalle Cyclo-cross Aspirants – Amateurs – Masters
20 decembre Bredene Beachrace

Recent

  • #Nouvelles

    En route pour la saison cycliste 2021

    01 décembre 2020
    Beobank a récemment prolongé son contrat de sponsoring avec Belgian Cycling pour 3 ans. Nous leur avons rendu visite pour...
  • #route

    Un Championnat de Belgique ouvert à Lokeren

    16 octobre 2020
    Ce samedi, les Elites sans Contrat et Espoirs et Espoirs jouent une grande partie de leur saison avec le Championnat...
  • #route

    La jeunesse ne roule pas en équipe

    18 septembre 2020
    Les sélectionneurs Ludwig Willems et Carlo Bomans attendent avec impatience le Championnat de Belgique Juniors.   Après le championnat de...
Menu