• “C’est vraiment du sport au plus haut niveau”


    04 décembre 2020
    #Nouvelles

Le Liégeois Lionel Vujasin est un des favoris pour les premiers Championnats du Monde Cyclisme Esport

Le 9 décembre prochain, les tout premiers Championnats du Monde UCI Cycling Esport auront lieu depuis la plateforme en ligne Zwift. Au menu : un parcours combatif de 50 km avec un dénivelé positif de 483 mètres et l’arrivée au sommet d’une côte.  Les concurrents de ces championnats proviennent de plus de 20 pays, dispersés sur les cinq continents. Un Belge est donné favori. Nous faisons la connaissance de Lionel Vujasin, un manager de département au Nike Factory Store à Liège et une véritable star de la communauté du cyclisme esport.

Le CM Cyclisme Esport sera un choc culturel, car les spécialistes du monde virtuel se disputeront cette première édition accompagnés de champions dans diverses disciplines cyclistes (route, cyclocross, vtt, piste).  La liste des participants est d’autant plus surprenante avec des noms tels que Lionel Saunders (triathlète canadien) et Jason Osborne (rameur allemand). Dans la catégorie féminine, c’est Mieke Docx qui défendra les couleurs belges. Elle y sera accompagnée d’entre autres Wild, van der Breggen, van  Vleuten et Brennauer. Confinés chez eux, de nombreux coureurs Elite prendront également le départ. Valgren, Garcia Cortina, Pidcock, Bettiol et Boasson Hagen défendront les couleurs de leurs pays. Victor Campenaerts, Eli Iserbyt, Jens Schuermans et Harm Vanhoucke feront de même pour notre pays. Nous avons hâte de se voir mesurer des athlètes de différentes formations et disposant chacun de qualités spécifiques. Le cyclisme esport, qui voyait déjà sa popularité progresser depuis quelque temps, a connu un immense essor et est devenu une matière pour les vrais spécialistes.

 

Explosivité et endurance
“Le cyclisme esport a peu en commun avec le cyclisme sur route ”, explique Lionel Vujasin. Le Liégeois est un vrai connaisseur. Non seulement, il est l’ancien numéro un au ranking mondial de ZwiftPower, il est aussi membre éminent du Canyon Esports Team, la première équipe professionnelle en eRacing (l’équipe aussi avec laquelle il a gagné cette année-ci  le Tour de Zwift) … Il a donc le droit de parole : “S’il faut quelque part faire la comparaison avec d’autres disciplines cyclistes, le esport se situe quelque part entre une épreuve cyclocross et une course aux points sur la piste. Il faut lier endurance et efforts explosifs. Mais si le passé récent nous a appris une chose, c’est bien que cette compétition en ligne est devenue une spécialité en soi, avec des coureurs très spécialisés en la matière.”

“Le esport se situe quelque part entre une épreuve cyclocross et une course aux points sur la piste. Il faut lier endurance et explosivité.”

Lionel Vujasin s’est retrouvé dans le monde virtuel du cyclisme en 2018, au moment où il n’avait plus le temps de combiner ses activités sportives (principalement en cyclocross et vtt) avec son emploi à temps plein.
“J’ai fait la connaissance de Zwift au moment où je recherchais une alternative à l’entraînement en intervalle. La plateforme a tout de suite suscité mon attention, d’autant plus parce que j’ai commencé à rassembler de beaux résultats assez rapidement. J’ai continué avec beaucoup d’enthousiasme car je pouvais diminuer en volume les heures d’entraînement jusque 10 à 12 heures par semaine, tout en jouant un rôle significatif dans les épreuves. L’équipe Canyon Esports m’a accueilli et depuis lors j’ai gagné pas mal de belles courses. Aujourd’hui, je fais partie des stars dans une discipline qui connaît un immense essor. C’est amusant et qui plus est, c’est vraiment du sport au plus haut niveau. Pour ceux qui en doutent, je les invite à participer.”

 

De moins en moins de fraude
Même si des prix sont à gagner pour une telle épreuve, Vujasin n’a pas encore la possibilité de faire de son hobby un métier. “Il reste encore des démarches à faire en matière de fraude aussi, mais vu l’organisation du premier Championnat du Monde Esport et la vitesse à laquelle le sport évolue, nous allons dans le bon sens.”
Les coureurs qui participeront au CM le feront depuis leur domicile ou de leur propre environnement d’entraînement. S’agit-il là d’un contexte susceptible à la fraude ? Lionel Vujasin: “Au passé, ça s’est certainement produit. Et de temps à autre, il se peut que le phénomène réapparaisse, mais plutôt dans les épreuves ouvertes au grand public. Pour les courses du plus haut niveau, la règlementation a été fortement sévérisée. Les participants doivent régulièrement transmettre leur poids et le wattage produit est contrôlé. Moi, j’informe également les responsables de la compétition des mes valeurs produites à l’extérieur, de sorte à démontrer mon honnêteté.”

Démarche suivante: accès du grand public
Pour les adeptes du sport cycliste traditionnel, l’évolution est tout de même immense. Car dans Watopia, le monde virtuel où se disputera le CM, il n’y a pas d’émotions, d’expressions, de gestes ou d’autres circonstances qui rendent le sport tellement unique. Vujasin est affirmatif.

“L’expérience publique doit contribuer aux participants et aux supporters.”

“La prochaine démarche à entreprendre dans le monde du cyclisme esport devrait rendre l’expérience accessible au grand public, rassemblé dans une salle, par exemple. Ceci devrait contribuer à l’expérience émotionnelle des spectateurs et des participants. Pour moi aussi, il serait tout à fait différent de pouvoir célébrer une victoire en présence de spectateurs. En ce moment, à l’issue d’une victoire, ni champagne, ni feu d’artifice. Je descends de mon vélo, je suis heureux d’avoir gagné et l’expérience se termine de suite. Ce n’est pas toujours désavantageux de faire du vélo seul, finalement on est surtout préoccupé par ses propres prestations.”

 

Fier du maillot national
Le 9 décembre, Lionel Vujasin endossera pour la première fois le maillot iconique de Belgian Cycling. Un moment impressionnant pour le Liégeois: “Je me souviens que, comme enfant, je regardais des anciennes bandes vidéos d’épreuves cyclistes en compagnie de mon grand-père. Je voyais Eddy Merckx et Roger De Vlaeminck dans ce beau maillot bleu. Et autant d’années après eux, c’est mon tour. Même seul, je serai fier de représenter mon pays.”

Contaminé par le Covid-19
La chance qu’un Belge remporte pour le première fois le titre de champion du monde en Esport est minime, mais pas inexistante. Même si une contamination récente par le Covid 19 a perturbé sa préparation, Lionel Vujasin estime avoir une chance.

“Quelque 20 coureurs ont une chance au titre mondial. Je fais partie de ces 20.”

“Je suppose que l’épreuve tournera à l’avantage des coureurs expérimentés, ce qui réduit la liste des candidats au titre à une vingtaine de personnes. Le passé a démontré que ces coureurs se valent. Différents scénarios sont sur la table, le suspense est garanti. Dans quelle mesure la contamination au Covid a-t-elle perturbé la préparation? “ J’ai perdu 3 semaines de préparation, mais des tests récents ont démontré que mes valeurs se sont rétablies. Je suis donc confiant quant à l’issue positive. Même si le résultat est médiocre: je me rends bien compte de la chance que j’ai. Avec la souffrance des personnes contaminées dans ma mémoire, je regarde les choses sous un autre angle.”

Palmarès Lionel Vujasin sur Zwift
CVR World Cup Vancouver (2018) 1st
Zwift (unofficial) National Championships (2019) 1st
KISS Community League (2019) 1st avec Canyon eSports
Numéro 1 mondial Zwiftpower (Mai 2020) Numéro 1 mondial
Flanders de Ronde live finals (2 x 2019 et 2020) 1st
Fiets Mag Race Series (2020) 1st
Off the Maap Tour (2020) 1st avec Canyon eSports
Zwift Racing League Premier Division Saison 1 1st avec Canyon eSports

Texte: Guy Vermeiren
Photos: Lionel Vujasin, UCI

SELECTION BELGIAN CYCLING TEAM
Au CM Esport, la Belgique sera représentée par Mieke Docx dans la catégorie féminine et par Victor Campenaerts, Thomas De Gendt, Eli Iserbyt, Maximilien Picoux, Jens Schuermans, Lennert Teugels, Julien Van den Brande, Harm Vanhoucke et Lionel Vujasin dans la catégorie masculine.

 

Recent

  • #Nouvelles

    Nathalie Clauwaert plaide pour un avenir transparent

    30 septembre 2021
    Le 1er octobre, Nathalie Clauwaert deviendra la nouvelle Directrice Générale chez Belgian Cycling. La Flamande a été élue à l'unanimité...
  • #quote

    Direction Tokyo avec la star du BMX Elke Vanhoof

    28 juillet 2021
    Petit vélo, grande dame! Direction Tokyo avec la star du BMX Elke Vanhoof Aux Jeux Olympiques de Tokyo, nos coureurs...
  • #piste

    La dernière ligne droite vers Tokyo commence à Gand

    02 avril 2021
    Premier grand meeting international sur piste le 16, 17 et 18 avril au Wielercentrum Eddy Merckx Ces derniers mois, les...
Menu